Mastère « Droit international et des relations Maghreb Europe »

Objectifs de la formation et pré-requis

Le mastère « Droit international et droit relations Maghreb – Europe » est avant tout destiné aux étudiants qui envisagent de se consacrer à la recherche (thèse en droit international public ou privé) et/ou à l’enseignement (assistant, maître-assistant, maître de conférences, professeur). Il est également ouvert aux étudiants qui souhaitent approfondir leurs connaissances en droit international public et privé.

Conditions d’accès à la formation et pré-requis

Licence admise pour l’accès au mastère
Etre titulaire d’une Licence Fondamentale ou ancienne maîtrise en droit (à concurrence de 90%) et d’une Licence appliquée en droit public ou privé (à concurrence de 10%) ou d’un diplôme reconnu équivalent par les structures compétentes de la Faculté.

1-1- Perspectives personnelles du parcours

Recherche scientifique – carrières d’enseignement universitaire, du secteur public (administration, magistrature) et du secteur privé (avocat, conseil juridique).
Ce Mastère a l’avantage d’offrir une formation en Droit international à la fois public et privé, en Droit du commerce international et en Droit des relations Maghreb-Europe, ce qui est de nature à ouvrir de larges perspectives d’employabilité aux candidats dans le contexte actuel de mondialisation et dans le cadre de l’ouverture de la Tunisie, en particulier sur l’Europe.

1-2- Perspective académique du parcours :Thèse de Doctorat en droit public et thèse de Doctorat en droit privé.

I- Descriptif sommaire des programmes de formation : Les études sont composées de trois semestres: -Un premier semestre consacré à des études approfondies en Droit international public (Droit international : questions théoriques,Droit du contentieux international,Droit international économique,Droit international de la mer,Droit des conflits armés,Protection internationale des droits de l’homme).
-Un second semestre consacré à des études approfondies en Droit international privé (Droit international privé : questions de conflits de lois, Droit international privé : questions de conflits de juridictions et immunités,Droit du commerce international,Arbitrage commercial international,Droit de la nationalité et Droit de la condition des étrangers)
- Un troisième semestre consacré Droit de l’Union européenne et droit des relations Maghreb-Europe (Droit de l’association Tunisie / Union européenne,Institutions et ordre juridique de l’Union européenne,Relations extérieures de l’Union européenne,Droit européen des affaires,Droit de l’Union du Maghreb Arabe,Droit international privé européen).
- Ces trois semestres sont suivis d’un mémoire de fin d’études.